Publié le 9 avril 2019 LA VICTOIRE DU DROIT

Le jugement sur le fond rendu par le tribunal administratif de Bordeaux, satisfait tous ceux qui ont lu les dossiers et n'ont pas ménagé leur temps pour tenter de s'opposer au projet de contournement de Beynac de tout temps particulièrement controversé.

 

Lors de la dernière enquête publique à la fin de l'été 2017 parmi les 80% d'observations opposées au projet quelques-unes pointaient déjà les anomalies concernant l'intérêt public majeur, l'absence d'alternative au projet et la non information de la Commission européenne.

 

Les observations portées par les référents d'ANTICOR 24 laissaient déjà présager, si les procédures juridiques étaient menées, la victoire du DROIT.

 

Espérons qu'en suivant viendra la victoire de la RAISON.

 

Parce qu'un système qui permet aux élus allergiques à la concertation d'être des décideurs omnipotents, provoquera toujours des catastrophes environnementales et économiques.

 

Dans cette déplorable histoire on peut s'interroger sur la véritable raison qui, au début des années 90, a fait abandonner l'alternative connue comme « itinéraire zéro » consistant à réaliser l'aménagement sur place. .

En faisant son projet d'amélioration la municipalité a prouvé que le prétexte des travaux impossibles à Beynac était une supercherie.

 

Si les bonnes volontés avaient pu s'exprimer dans le sens de l'intérêt général une traversée parfaite aurait pu être aménagée pour moins de la moitié des sommes déjà engagées sur le projet.

Contact

Siège social Association DIGD

Mairie de Castels et Bèzenac

24220 Castels Bèzenac

Président Théophile Pardo

06 75 01 62 34

 

 

PLAN DU SITE

À propos de DIGD

Actualités

Sujets

Documents

Dossier de presse

Contact